• Chapitres pratiques et théologiques : 7

    Chapitres pratiques et théologiques : 77. L'inhabitation de la divinité en trois personnes dans les parfaits, qui se produit d'une manière perceptible à la conscience, n'est pas la satisfaction du désir mais l'origine et la cause d'un désir plus vif et plus grand ; désormais cette présence ne laisse plus un instant de repos a celui qui en jouit ; elle le pousse, comme dévoré et consumé par le feu, vers la flamme d'un désir de plus en plus fort de la divinité. L'esprit humain ne peut trouver une limite dans l'objet poursuivi, ni le saisir entièrement ; il ne peut non plus fixer une limite à son désir ni à son amour mais, dans son effort pour atteindre et posséder cette fin sans limites, il nourrit en soi un désir toujours insatisfait et un amour inassouvi.

    Syméon le nouveau Théologien

    Chapitres théologiques gnostiques et pratiques, S.C. 51, 1957 ;

    Première série : Chapitres pratiques et théologiques


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :